1

Road Trip: Épisode 1 (Ontario)

La chasse au lac en forme de coeur 

Montréal, le 1er juin 2018, j’entame ce Road Trip de 4 mois avec beaucoup d’appréhension et d’excitation! J’ai beaucoup voyagé, mais comme ça, dans un vr tout équipé avec la prise de photo comme objectif premier, c’est un rêve qui devient réalité!

Pour mon premier arrêt, j’ai choisi d’aller tester mon drone au-dessus d’un lac en forme de cœur. C’est à environ 3h30 de route près d’une petite ville nommée Ompah en Ontario.

Dans mes 3 premières semaines, seulement une malchance est survenue. Pour me rendre au lac, j’ai dû faire une dizaine de kilomètres sur une route non pavée. Cet endroit était loin d’être touristique : l’accès au lac était très difficile à trouver. J’ai fini par trouver un passage et je me suis dépêché de faire voler mon drone parce qu’il restait moins d’une heure avant le coucher du soleil. Somme toute, je suis vraiment content du résultat comme vous pouvez le voir sur cette photo :

1

 

 

 

 

 

 

Tandis que je me dépêche de sauter dans mon vr parce qu’il y a des dizaines de moustiques assoiffés qui me tournent autour…Pssssssssssssssssssssss! Mais qu’est-ce que ce son étrange qui semble provenir de mon véhicule?

Ah non! Le pire endroit pour une crevaison. Je trouve ce vieux crampon de motoneige dans mon pneu:

2

 

 

 

 

 

Chanceux dans ma malchance, j’avais apporté dans ma van une ‘’bombe anti-crevaison” qui permet de stopper temporairement la perte de pression afin de pouvoir se rendre au garagiste le plus près sans faire appel à un service de remorquage. J’envoie donc cette substance à base de silicone dans le pneu, mais la perforation de la bande est tellement importante que ça ne semble pas fonctionner. En plus, les moustiques commencent à avoir raison de moi lorsque je m’aperçois qu’ils me piquent à travers mes vêtements.

Je m’installe pour la nuit, au milieu de nulle part et dans une situation un peu précaire, mais la sécurité du vr fait que même sans trop savoir comment ça allait se régler le lendemain, j’ai super bien dormi et dans un confort total.

En me levant, je suis allé marcher dans les environs pour voir si quelqu’un pouvait m’aider, mais non, personnes aux alentours. La lumière était superbe alors je suis allé prendre une deuxième photo du lac en forme de cœur:

3

 

 

 

 

 

 

Avant d’appeler un remorqueur, j’ai tenté de remettre de l’air dans le pneu et à ma grande surprise la substance de silicone avait parfaitement fait son œuvre! Après une trentaine de kilomètres, j’ai rencontré un garagiste fort sympathique qui a réparé entièrement mon pneu.

4

 

 

 

 

 

Me voilà aussitôt reparti avec une bonne anecdote à vos raconter pour mes premiers jours d’aventure. Maintenant direction parc provincial de Bonnechere!

 

À suivre…